test-de-final-fantasy-xii-the-zodiac-age-un-remaster-reussi-52115

Après quasiment un mois et demi sans activité (et je le regrette malheureusement mon emploi du temps à la fac ainsi que mes contrôles continues m'ont pris énormément de temps) je reviens vers vous avec un nouvel article sur le jeux vidéo! 

Après Until Dawn je me suis donc mise à Final Fantasy XII (FF12) dont je connaissais déjà les personnages puisque étant plus jeune j'avais eu le plaisir de commencer à jouer à la saga Final Fantasy avec son second opus: FF12 Revenant Wings qui m'avait à l'époque séduite! 

C'est donc après énormément d'attente (environs 7-8 ans) que je commence ce jeu afin de découvrir l'histoire originelle de mes héros et voici mon avis (sans spoiler!). 

Type de jeu: J-RPG

Jeu sur PS4, édition remasterisée, sortie initiale en 2006. 

Bande annonce (en anglais):

L'histoire :

original

Comme tout FF qui se respecte, le jeu commence sur une super cinématique introduisant le contexte du jeu. On voit donc se réaliser le mariage entre Ash, la princesse de Dalmasca et Rasler le prince de Nabradia. Cependant Dalmasca à cette époque est en guerre contre l'empire d'Archadia. Le prince Rasler mourra alors de façon prématuré durant la bataille de Nabudis. Suite à la défaite des troupes de Dalmasca et Nabradia contre celles de l'Empire d'Archadia le père d'Ashe, et roi de Dalmasca décide de signer un traité de paix avec Archadia permettant au roi de ces derniers d'annexer Dalmasca en y laissant vivre la royauté d'origine. Or le roi sera tué avant d'avoir signé le traité et Ashe se fera passer pour morte rassemblant la résistance de Dalmasca contre les forces archadiennes.

A la suite de cela, nous jouons Vaan, un enfant des rues de Rabanastre (capital de Dalmasca) qui au fil de l'histoire fera la rencontre d'autres personnages tels que Balthier, Fran ou encore Bash ainsi que celle de la princesse Ashe et ils décideront ainsi de renverser le  Vayne, le fils du roi d'Archadia contrôlant Dalmasca et de rétablir la princesse Ash sur son trône qui lui revient de droit.

Au niveau du Gameplay :

maxresdefault (1)

J'ai été un peu dérouté au tout début, il s'agit d'un tour par tour mais qui se joue sans interuption. La stratégie est donc moins contrôlée que lors du 10ème opus par exemple. Les gambits nous permettent de programmer à l'avance les actions des personnages en leur demandant par exemple de soigner en priorité un allié avec des points de vie en dessous des 30% avec un sort ou encore de n'attaquer que les ennemis ciblés par le leader (le personne que nous contrôlons).

ZODIAC_02-e1501081108408

En terme de difficulté je l'ai trouvé beaucoup plus simple que le 10. En effet sur FF10 j'ai dû passé pas loin de 7-8h à augmenter le niveau de mes personnages pour tuer l'avant dernier boss. Ici j'ai passé peut être 2h à augmenter le niveau de mes personnages au maximum en dehors de l'histoire principal et je n'ai fait que quelques missions secondaires (aux alentours de 5-6). J'ai donc terminé le jeu avec Ash niveau 47 (étant mon personnage le plus fort) et Balthier le plus faible(niveau 35) étant parvenu a vaincre le dernier boss au bout de la seconde tentative.

Le principe des spécialités (mage blanc, mage rouge, chevalier, ravageur ect) est sympa ainsi que celui des permis qui vous permet de choisir entre débloquer des compétences ou encore de l'équipement. Il est très simple d'utilisation !

On adhère ?

Pour ma part j'ai bien aimé l'histoire et le jeu dans son ensemble même si pour moi il reste en dessous du 10ème opus qui m'avait totalement transporté dans le monde de Spira. Néanmoins l'histoire reste entraînante et les personnages attachants et la bande son magnifique!En bref je vous le conseil donc si vous êtes un fan de J-RPG !

Ma note : 8,5/10